LANGUE

Odoo Members

Et quand vient le soir...

Ambiance tous les soirs à la casa de la Trova ,la plus déjantée de tout Cuba selon le lonely planet. Fin mars c'est une semaine entière dédiée à la culture et début avril c'est une semaine de carnaval.

     Les restaurants.

Avant de sortir le soir vous aurez le choix pour vous restaurer. La première option est naturellement de manger dans votre casa particular qui en général reste d'un très bon rapport qualité prix. Vous pouvez vous mettre d'accord sur le menu avec la propriétaire des lieux. Si vous voulez changer de crèmerie, de nombreux restaurants viennent de s'ouvrir depuis deux ans. Ils offrent en général à peu près la même chose. Petite particularité, il existe deux cartes des prix. Celle avec commissions pour les cubains qui vous accompagnent ou qui vous ont emmené jusqu'à la porte de l'établissement et celle sans commissions. La différence est en général de 3 CUC par plat.

Les restaurants sur le "boulevard" en face de la cathédrale sont à déconseiller, aux prix qu'ils annoncent il faut en général rajouter toute une série de suppléments pour le riz ,le pain et les légumes. Un plat normal est de l'ordre de 6 CUC, un peu plus pour de la langouste bien entendu.

Les valeurs sûres de Baracoa:

  • Le restaurant La Colonial ,calle marti 123, c'est le plus ancien, le service est un peu spartiate mais la nourriture est bonne et le cadre, une des plus anciennes maison coloniales de la ville ne manque pas de charme.(plat 5 CUC)
  • La Casona  au numéro 114 de la calle Marti, dans une très belle maison coloniale où le personnel jeune est très sympathique et offre une nourriture de qualité.Petite soupe locale en entrée comprise dans le plat.
  • La Tropical  calle marti 175 sur la petite place qui fait aussi casa particular. Les repas sont servi dans un joli petit patio très calme. 
  • El Buen Sabor rue Calixto Garci à côté des escaliers qui montent vers le Ranchon. Terrasse aérée et plats à partir de 7 CUC.
  • EL Poeta juste derrière l'église a une fameuse réputation mais rien en dessous de 12 CUC. 

Les groupes de musique.

En saison jusque sept groupes de musiciens se disputeront le privilège de vous faire danser ou de les écouter en sirotant un bon mojito.

"La casa de la trova la plus déjantée de tout Cuba" selon le guide Lonely Planet. C'est un endroit typique et très animé. Si vous avez la chance de tomber sur son animateur fétiche, Jorgi, il ne manquera pas de mettre une ambiance de feu tout en s'assurant que votre verre ne reste pas trop longtemps vide.Les groupes s'y succèdent tout au long de la semaine, et mesdames, les cubains ne manqueront pas de vous inviter à danser sur une salsa ou un merengue endiablé.De 22h à minuit,entrée 1 CUC.

EL Russo y su Banda.

Carrément dans le parc ou au Rumbo il ne passe pas inaperçu avec son groupe de congas. Très doué pour mettre une ambiance de feu c'est une valeur sûre de Baracoa. 

El Patio, juste en face de la casa del chocolate, un petit endroit plus calme où quelques musiciens vous feront découvrir la musique locale un peu plus jazz tout en sirotant un bon mojito sous les citronniers du patio. 

Le show de la Terrassa.

En saison, les fins de semaines l'endroit préféré des cubains,c'est "le show de la Terrassa". A 23 heures vous aurez droit à une version locale et bon enfant d'un show dans le style Tropicana avec danseuses, chanteurs romantiques, musiciens et autres numéro de music-hall. Y aller tôt si vous voulez avoir une place assise. Entrée en face de la maison del chocolate, 1 CUC.

La Casa de la cultura.

Bien se renseigner sur les activités, quasi toutes les semaines il se passe quelque chose à la casa de la cultura dans la rue principale en face de la cathédrale. Démonstrations de groupes folkloriques typiques de la région ou spectacles de musique ou de danse sont au programme. La dernière semaine du mois de mars c'est une semaine entière qui est consacrée à la culture cette semaine précède en général le carnaval.

El Ranchon.

Un peu excentré, il faut gravir une centaine de marches pour y accéder sur les hauteurs de la ville, cet endroit est fréquenté en deuxième partie de soirée par la jeunesse de Baracoa ou par les familles cubaines qui viennent s'y montrer. Il y passent de la "musique gravée" comme ils disent mais il y a une bonne ambiance. Fermé depuis le cyclone Metthew on attend sa réouverture.

Le carnaval de Baracoa.

Bien heureux qui pourrait définir la date exacte. Officiellement c'est le premier week-end qui suit le 1er avril, jour de commémoration du débarquement d'Antonio Macéo à la playa Duaba,mais presque chaque année il est déplacés de quelques jours ou semaines. Ne vous attendez pas à autre chose qu'une grande fête populaire avec beaucoup de bière, plein de choses à manger dans les rues, des attractions foraines pour les enfants et quelques groupes "nationaux" cubains qui viennent faire des spectacles à la Punta. La semaine qui précède les rues de la ville sont envahies de groupes de congas qui déambulent à la tombée de la nuit sur des rythmes endiablés.Le Malécon se remplit de tous les cubains de la région où les familles font des aller-retours en se saluant autour d'une bonne bière de la "pipa" genre de thermos géant.

El dancing.

La discothèque et Karaoké surtout fréquentée par la jeunesse cubaine se trouve à même le parc central et ouvre de manière sporadique les fins de semaine. Clientèle assez jeune.

Ciné Théatre El Encanto.(sur la place centrale juste à côté du Rumbo)

C'est une expérience que d'aller au cinéma à Cuba .Le spectacle est aussi dans la salle avec les cubains qui sifflent, crient, rient haut et fort pendant la représentation, ambiance assurée. Depuis 2015 chaque année aux alentours de la Saint Valentin (14 février) il y a le festival du film d'art érotique, c'est assez unique à Cuba. Le 17 mai il y a la journée mondiale contre l'homophobie qui propose dans le théatre un spectacle travestis avec les vedettes locales, à ne pas manquer il faut absolument réserver tôt dans la journée toute la ville essaye d'assister au spectacle.